Proposer un article

Les colonnes de la revue finance&gestion sont ouvertes à tous. Néanmoins, pour être publié, il est nécessaire de respecter un certain nombre d’étapes.

1) Envoyer une proposition à Charles Bonati (charlesbonati@dfcg.asso.fr), qui la transmettra au comité éditorial pour avis :
a. article déjà rédigé, sous réserve qu’il ne soit pas déjà publié dans un autre organe de presse ;
b. projet, sous la forme d’un plan détaillé ou d’un synopsis, afin de pouvoir revenir vers vous pour vous indiquer les souhaits du comité en matière de contenu.

2) Si l’article ou le projet est retenu par le comité de rédaction, celui-ci sera relu par le secrétariat de rédaction (orthographe, style et « editing ») après réception du texte définitif. Un projet de mise en page est ensuite envoyé pour BAT avant impression.

3) Chaque auteur reçoit, à la sortie du numéro, plusieurs justificatifs de parution, ainsi qu’un contrat de cession de droits d’auteur à retourner au secrétariat de rédaction.

 

Détails pratiques

Délai de parution : tous les articles reçus au mois N ne pourront être publiés au plus tôt avant le mois N+2 ; le secrétariat de rédaction indique la date de remise du texte à l’auteur lorsqu’il a reçu la version définitive de l’article. Exemple : un article reçu courant janvier sera publié au plus tôt dans l’édition datée de mars.

Contenu : la rédaction mise sur l’objectivité des articles et refuse le publi-rédactionnel. Elle recherche avant tout des témoignages opérationnels de praticiens.

Calibrage : qu’il s’agisse d’un article ou d’une interview, chaque publication devra respecter les contraintes de calibrage de la revue, à savoir :

* Pour les articles du dossier, les contraintes sont les suivantes : environ 8 000 signes ou espaces pour 2 pages et 13 500 pour 3 pages – encombrement d’une illustration à déduire le cas échéant : approximativement 1 000 à 2 000 signes par schéma ou tableau suivant la taille.

* Pour les articles hors dossier, les contraintes sont les suivantes : environ 10 000 signes ou espaces pour 2 pages et 15 000 pour 3 pages – encombrement d’une illustration à déduire le cas échéant : approximativement 1 000 à 2 000 signes par schéma ou tableau suivant la taille.

* Interviews dossier : environ 8 900 signes pour deux pages de la revue.

* Interviews rubriques « expertises » : environ 11 000 signes pour deux pages de la revue.