Notre indicateur de climat des affaires enregistre de nouveaux points hauts ce trimestre en Europe. La France et l’Allemagne sont les moteurs principaux de cette performance. Pour le premier trimestre, notre indicateur s’établit à 6 7,0 contre 66,9 au trimestre précédent sur une échelle de zéro à cent. Alors que l’optimisme avait principalement touché, jusqu’à présent, les entreprises de grandes tailles, c’est maintenant le cas des ETI et PME. La France enregistre une nouvelle amélioration qui porte l’indicateur de climat des affaires à 70,1 contre 64,5 au trimestre précédent. En revanche, même si le niveau de confiance reste élevé en Allemagne, il s’inscrit en recul ...