Pourquoi le QE ?

Annoncé en janvier 2015 et lancé en mars de la même année, le QE est une opération par laquelle la banque centrale achète[1] des titres d’Etats et d’entreprises sur les marchés secondaires (i.e. par exemple auprès des clients directs des Trésors nationaux tels que les établissements financiers) afin de réduire les taux des obligations. En effet, le prix et le taux d’une obligation varient en sens inverse : en augmentant la demande pour ces titres, la banque centrale pousse leurs prix à la hausse, d’où une baisse des taux. Existant dans d’autres pays (États-Unis, Royaume-Uni, Japon), le QE est considéré comme un instrument « non conventionnel ...