La CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) impose un nouveau cadre pour le reporting extra-financier des entreprises. Elle remplace la précédente directive, la NFRD (Non Financial Reporting Directive), qui imposait déjà une déclaration sur les données sociales et environnementales de certaines entreprises.

Esker est soumis à la CSRD comme une grande majorité des entreprises européennes répondant aux critères d’éligibilité des sociétés ayant plus de 250 salariés en moyenne sur l’année, un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros par an et un total bilan de plus de 25 millions d’euros. Elle devra donc publier un rapport de durabilité en 2026 sur s...