Propos recueillis par Hervé Boullanger, Conseiller maître, Deuxième Chambre, Cour des Comptes, membre du comité éditorial.

 

Parlez-nous un peu de vous ? Quelles étapes marquantes de votre parcours vous ont amené à endosser la cape du sauveur ?

Fils d’un Général de gendarmerie, j’ai vécu dans des casernes jusqu’à l’âge de 19 ans, et pendant une partie de ma jeunesse mes voisins d’immeuble étaient les officiers du GIGN qui s’entraînaient sous mes fenêtres ! J’ai très vite compris que quand on était otage on ne pouvait pas être le négociateur, et j’en ai fait une de mes maximes professionnelles.

Le début de ma vie professionnelle chez Arthur Andersen à...