S’il y a un concept que le monde économique n’apprécie guère, c’est bien l’insécurité. Or depuis plus de trois ans, ce mot régnait en maître dans les relations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni : sortira ? Sortira pas ? Sortie sèche avec application immédiate des règles de l’OMC ou sortie en douceur permettant à chaque partie prenante de se préparer au divorce ?

Après plus de trois années de rebondissements, le suspense est désormais levé : le Royaume-Uni est officiellement sorti de l’Union européenne le 1er février 2020.

 

Une première dans l’histoire européenne

C’est une première dans l’histoire de la construction européenne : par r...