Cloud et souveraineté : nos données sont-elles vraiment protégées ?

La sécurité dans le cloud est également l’affaire des utilisateurs !

Par Edouard Camoin Matthieu Bonenfant Publié le 15/10/2021

La sécurité dans le cloud est également l’affaire des utilisateurs !

Par Edouard Camoin Matthieu Bonenfant Publié le 15/10/2021
A
A

Alors que la transformation numérique des entreprises s’accélère, poussée notamment par le besoin accru de services en ligne pendant la pandémie, le cloud public reste l’option phare pour digitaliser les opérations. Or, l’externalisation dans le cloud n’a rien d’une logique « click and forget » : le client doit rester sur le pont et assumer plusieurs responsabilités de sécurité, sans quoi il s’expose à de sérieux incidents.

 

Trois millions de dollars en moyenne portés par les entreprises victimes d’un malware, et 51 % d’entreprises attaquées : le cybercrime se porte bien.

Une des raisons vient de la migration massive des entreprises vers le cloud dans le contexte de la crise sanitaire. Ainsi, entre 2019 et 2020 en France, le marché des services de cloud computing a enregistré une hausse de 17 %[1], et celui du IaaS et du PaaS, prisé pour fournir des solutions en ligne de visioconférence, de collaboration, de e-commerce et de streaming, a augmenté sur la période de 25 %. Mais en déplaçant les données et applications dans le cloud, les entreprises créent aussi une surface d’attaque bien p...