Contrôle de gestion environnementale et sociétale

Les ressources naturelles annuelles sont sous pression puisque leur consommation mondiale a dépassé les 100 milliards de tonnes, l’équilibre entre la satisfaction des besoins sociaux, environnementaux et sociétaux est dans le même temps de plus en plus difficile à trouver pour l’ensemble des acteurs de l’économie. Face à ce constat, les entreprises sont de plus en plus contraintes d’intégrer le prisme de la responsabilité sociétale et environnementale dans leur business model. Obligations légales d’une part avec la NRE ou encore l’ordonnance du 19 juillet 2017 pour établir une déclaration de performance extra-financière annuelle ; obligations actionnariales d’autre part, une partie des investisseurs recherchant de plus en plus de fonds socialement responsables qui semblent mieux résister à la crise sanitaire actuelle que les placements classiques selon une étude investisseur privé.

Le Comité éditorial vous a présenté en début d’année l’impact de cette situation dans le domaine de la comptabilité financière. Mais qu’en est-il du point de vue du contrôle de gestion ? En première analyse le constat peut sembler paradoxal : le contrôle de gestion est de plus en plus sollicité pour produire des données extra-financières néanmoins, ayant été construit dans un contexte où les enjeux environnementaux et sociétaux étaient peu présents, il apparait comme mal armé pour répondre à ces sollicitations. Aussi, de nombreuses questions se posent. Comment construire et repenser un contrôle de gestion à même d’intégrer ces enjeux ? Quelle place pour le contrôleur de gestion dans cette quête de performance globale ? L’adaptation et le rôle des outils sont aussi débattus : est-il possible d’intégrer et de piloter les enjeux sociaux liés aux risques psychosociaux au sein des outils du contrôle de gestion ? Quels sont les enjeux liés au déploiement d’un indicateur d’impact social ? Enfin, est-il possible de définir une méthodologie permettant d’intégrer la RSE aux outils du contrôle de gestion ? Autant d’interrogations auxquelles les membres du Comité éditorial ont décidé de consacrer ce dossier en donnant la parole à des académiques et des managers. Nous vous souhaitons une belle lecture !

  • Laetitia Legalais
  • Benjamin Dreveton