Gérer efficacement les données : cas d’usage

Comment la PME peut-elle, avec des ressources réduites, construire une architecture de données adaptée à des marchés très volatils et des métiers qui bougent vite ?

Par Denis Molho Publié le 10/01/2020

Comment la PME peut-elle, avec des ressources réduites, construire une architecture de données adaptée à des marchés très volatils et des métiers qui bougent vite ?

Par Denis Molho Publié le 10/01/2020
Print Friendly, PDF & Email
A
A

A l’occasion de la publication du dernier Cahier technique n°29 du GSID de la DFCG, Gestion stratégique de la donnée. Je profite de ce dossier, pour rappeler quelques fondamentaux en matière de transformation numérique, notamment à l’usage des PME. Sur la base de mon expérience de la PME, je reprends, ci-dessous, ce qui me paraît constituer les facteurs critiques de succès.

Une première constatation a trait au bombardement, dont nous sommes les victimes, d’acronymes ou de mots techniques qui sont, la plupart du temps, incompréhensibles pour le dirigeant de PME, qu’il s’agisse de data cleansing, de data mining ou autres Vizualisation, sans oublier le « RPA » ou l’« IA » ou encore « la blockchain ». Le directeur général de la PME et ses quelque 50 salariés se sentent peu concernés par ce bredouillage technocratique dont ils perçoivent mal les enjeux et les implications pour leur entreprise. Et pourtant la transformation numérique concerne pleinement la PME que ce soit à des fins de productivité ou à des fins de maîtrise de la p...