Le directeur financier, homme-clé aux multiples facettes

Directeur financier : quel profil en 2018 ?

Par Pascal Bohu Publié le 15/08/2018

Directeur financier : quel profil en 2018 ?

Par Pascal Bohu Publié le 15/08/2018
Print Friendly, PDF & Email
A
A

Capacité de synthèse, réactivité, sens de la communication, sens du business, leadership, congruence, capacité à « embarquer » ses équipes, à conduire des projets d’implémentation d’outils, à innover et à conduire le changement, etc. Sans parler de cette sacro-sainte créativité recherchée aujourd’hui chez l’ensemble des candidats du marché ! Non, il ne s’agit pas là des compétences comportementales clés recherchées chez un patron du Marketing, d’une directrice commerciale ou d’un directeur de la communication ! Il s’agit de celles de plus en plus recherchées auprès des manageurs en charge de domaines techniques, et notamment des directeurs financiers.

Fort heureusement, sont également recherchées chez ces derniers des qualités de rigueur, de probité, de fiabilité, le sens des chiffres, le sens de l’analyse et de la synthèse. Sans parler des compétences clefs techniques inhérentes à la pratique du métier de financier : maîtrise des normes comptables internationales, contrôle de gestion, analyse financière, fiscalité, expérience du déploiement d’un ERP, et/ou d’outils décisionnels de tous ordres, éventuellement expérience d’une IPO, connaissances juridiques, expérience du déploiement de « process », de « nearshoring » ou « d’offshoring », pratique de langues étrangères parfois exotiques, etc.

Ce pro...