Le directeur financier, homme-clé aux multiples facettes

Le DAF, à l’avant-poste de la transformation digitale

Par Ana Maria Tafur , Laurent Rousseau Publié le 16/08/2018

Le DAF, à l’avant-poste de la transformation digitale

Par Ana Maria Tafur , Laurent Rousseau Publié le 16/08/2018
Print Friendly, PDF & Email
A
A

Le Baromètre DigitalWorkplace de Julhiet Sterwen, mené par l’IFOP, nous montre que, en 2017, 62 % des salariés pensent que la transformation digitale constitue une véritable révolution, pour eux et pour leur métier (contre 53 % en 2016). Cette révolution, qui devient vague de fond, a des impacts à tous les niveaux, dans toutes les entreprises, tous secteurs confondus. Dans ce grand chambardement qu’est la transformation digitale, et dans le bouleversement qu’elle apporte au fonctionnement des entreprises, quelle peut être la place du Directeur administratif et financier (DAF) ?

Le DAF, allégé des actions à faible valeur ajoutée, devient sponsor des projets IT…

Suite à la crise de 2007, les exigences des régulateurs se sont accrues. Pour les banques, la demande constante de nouveaux reportings (AnaCredit en 2018) et la mise en place de la BCBS239 (Basel Committee on Banking Supervision’s) nécessitent que les DAF améliorent la qualité des données des reportings, et accélèrent le rythme de production. L’arrivée des nouvelles réglementations incite dans tous les secteurs les directions financières à initier des projets pour obtenir une granularité des données ou une modification des processus. Le DAF a donc dû se pencher sur les possibilité...