Le Performance Manager : la nouvelle dimension du contrôleur de gestion !

« Une des premières choses de l’homme, c’est sa fureur pour la nouveauté, deux grands mobiles font agir les hommes ; la peur et la nouveauté », Machiavel, Le Prince

Depuis 2009, rarement métier n’a autant évolué sur une période si courte !

Déjà soumis à une complexité croissante des structures des entreprises, ainsi que des modes de production, de communication et de financement, le contrôle de gestion fait face à une mue indispensable. Ses fondamentaux sont ébranlés par un environnement devenu définitivement incertain. Le contrôleur de gestion, pour accompagner le mouvement, doit à la fois être proche des opérations pour devenir un véritable conseiller des managers opérationnels, et d’autre part faire le lien avec les fonctions support. En septembre 2016, la DFCG a mené un sondage à l’occasion des premières Rencontres du Contrôle de gestion. Ce sondage avait pour objectif d’identifier comment le terme contrôleur de gestion devait évoluer. Réponse : Performance Manager.

Qui mieux que l’ancien contrôleur de gestion peut devenir le Performance Manager dont l’entreprise a r tant besoin ? Avec ses compétences financières, sa vision transverse de l’entreprise, l’accès aux multiples données du big data et l’aide du digital au quotidien à travers de nouveaux outils, le renouveau du métier du contrôleur de gestion lui donne un rôle d’aide au pilotage et de garant de la rentabilité des investissements. Pour cela, sa responsabilité en tant que Perr formance Manager sera également de développer son r savoir-être, notamment de leadership, la capacité à convaincre et à conduire les changements.

Il nous a semblé important de montrer les nouveaux rôles du Performance Manager dans ce dossier, r à travers d’une part l’évolution du contrôleur de gestion et ses responsabilités élargies, et d’autre part, des témoignages et expériences déterminantes mettant en lumière son positionnement devenu de plus en plus stratégique.

  • Frédéric Doche