Les données : un carburant pour mieux gérer mais qui peut exploser !

Comment faire évoluer les suivis d’activité face au trop-plein d’information ?

Par Christophe Le Moing Publié le 16/02/2021

Comment faire évoluer les suivis d’activité face au trop-plein d’information ?

Par Christophe Le Moing Publié le 16/02/2021
A
A

 La surcharge informationnelle touche les entreprises dans tous les domaines, et elle peut avoir des répercussions dans les suivis d’activités. Les directions administratives et financières doivent veiller à respecter les grands principes méthodologiques pour traiter ce sujet.

Il y a quelques années un article du Monde titrait : « L’humanité a produit au cours des 30 dernières années plus d’informations qu’en 2000 ans d’histoire, et ce volume d’informations double tous les 4 ans ».

En 2021, ce phénomène occupe régulièrement la une des médias, en particulier pour mettre en évidence ses conséquences négatives : désinformation, attaques cyber, troubles de l’attention…

Les entreprises sont elles aussi confrontées à l’infobésité sous diverses formes avec la possibilité d’exploitation de données massives externes (les clients, les consommateurs, l’économie du secteur d’activité, …) ou internes (données industrielles...