Les données : un carburant pour mieux gérer mais qui peut exploser !

Prendre soin de son mental pour faire face à l’infobésité

Par Bénédicte Merle Publié le 08/03/2021

Prendre soin de son mental pour faire face à l’infobésité

Par Bénédicte Merle Publié le 08/03/2021
A
A

L’adage de Niels Bohr, « ce qui ne se mesure pas ne se gère pas », expose particulièrement les hommes du chiffre que sont les directeurs financiers et du contrôle de gestion et leurs équipes au risque d’infobésité. En même temps ASAP rime souvent plus avec As Soon As Possible qu’avec Accélération et Simplification de l’Action pour cette population particulièrement confrontée au caractère volatile, incertain, complexe et ambigu de notre environnement. Dans ces conditions, quelles actions entreprendre pour ne pas être victime de l’infobésité ?

 

L’infobésité a non seulement un coût financier pour l’organisation, mais aussi un coût humain auquel les directeurs financiers et du contrôle de gestion sont largement exposés. Ils sont d’autant plus concernés que, par leur position, ils se doivent de prendre de la hauteur et du recul et d’éviter les biais informationnels. Quels principes mettre en œuvre ? Comment prendre soin de son hygiène mentale pour faire face à l’infobésité ? À quels signaux être attentifs ?

 

Quels principes mettre personnellement en œuvre ?

Il est, en matière d’information, des points communs entre la situation d’un individu et celle d’une organisation :

  • Abandonner l’idée d...