L’Open innovation : du financement à la dynamique sociale

L’Open Innovation au service du business et de la performance

Par Delphine Suisse , Demba Diallo Publié le 13/04/2019

L’Open Innovation au service du business et de la performance

Par Delphine Suisse , Demba Diallo Publié le 13/04/2019
Print Friendly, PDF & Email
A
A

L’Open Innovation, c’est l’humilité de reconnaître que l’entreprise n’est plus capable en interne de produire seule, toute l’innovation nécessaire. Mobiliser le potentiel créatif de l’ensemble des collaborateurs est souvent une première prise de conscience de cela. Mais il faut oser sortir de ses murs et solliciter les écosystèmes externes, en particulier ceux des startups, particulièrement dynamique aujourd’hui.

Quelle définition pour l’Open Innovation ?

Ce n’est qu’au début des années 2000, avec l’essor du numérique impliquant des évolutions de comportements, de nouvelles exigences clients et l’arrivée de concurrents inédits prônant des modèles économiques « disruptifs », que les entreprises ont réellement pris conscience de leurs limites. Elles ne peuvent plus produire seules toute l’innovation nécessaire pour tenir le rythme, voire se réinventer pour répondre aux at- tentes du marché, sans risquer d’être distancées.

Ce constat a donné lieu en 2003 à la naissance du concept d’Open Innovation (cf. Henry Chesbrough – Berkley) : un mode d’innovation fondé su...