Quels projets de transformation numérique pour la PME ?

Comment faire des contraintes réglementaires et économiques un vrai levier de performance

Par David Dogimont Publié le 20/09/2017

Comment faire des contraintes réglementaires et économiques un vrai levier de performance

Par David Dogimont Publié le 20/09/2017
A
A

La réglementation et la globalisation croissantes amènent continuellement les entreprises à réinventer leurs processus à des fins de compliance. Mais cette contrainte, consommatrice de ressources, pèse sur leur capacité à demeurer efficientes sur des marchés parfois hautement concurrentiels et volatiles. En l’occurrence, leur obligation de produire des comptes fiables et de contrôler les différentes phases de leurs processus, notamment transactionnels (par exemple les délais de règlement), ne doit pas les exonérer de se maintenir au niveau, et même les empêcher de tirer les fruits d’une révolution digitale annoncée. Explications.

LES CONTRAINTES RÉGLEMENTAIRES

Si début 2017 aucune aggravation notable n’était constatée dans les retards de paiement, 32 % des entreprises connaissaient néanmoins des paiements tardifs, et 29 % reconnaissaient payer leurs fournisseurs en retard. Le sujet des délais de paiement se maintenant au centre de toutes les attentions, les pouvoirs publics ont dû « retrousser leurs manches ».

La loi du 4 août 2008 de modernisation de l’économie (LME) est tout d’abord venue plafonner ces délais de paiement. Concrètement, les parties eurent alors la liberté de calculer le délai de 45 jours (en ajoutant 45 jours à la fin du mois d’émission de la facture, ou en ajoutant 45 jours ...