Tour du monde des dirigeants financiers : les meilleures pratiques

Bonnes pratiques pour les directions financières à l’international

Le développement à l’international est une priorité économique et politique de la France, et naturellement aussi pour la DFCG et ses membres Dirigeants financiers. Nous avons passé en revue dans ce dossier quelques facteurs clés de réussite dans le contexte international de nos entreprises et de leurs Dirigeants financiers. Les « soft skills » sont aussi importants que l’expertise technique.

Pour réussir à l’étranger, il faut pouvoir en comprendre les codes, maitriser l’anglais voire d’autres langues clés du futur comme le Chinois ou l’Arabe, s’adapter aux pratiques de nos homologues étrangers tout en intégrant comment nous sommes perçus par eux. Cela peut commencer par les formations à la Finance dans des écoles internationales proposant voire imposant des stages à l’étranger ou sur des semestres sur des campus hors de France.

Evoluer dans un environnement international impose d’être rompu au management d’équipes multiculturelles qu’elles soient mutualisées dans un Centre de services partagés (CSP), un Centre d’expertise (CoE) ou externalisées chez un partenaire. Les équipes sont parfois virtualisées à travers l’Europe ou le monde. Certaines des tâches peuvent être automatisées avec des robots logiciels (Robotic Process Automation ou RPA). Le management des fonctions intégrant des individus et des machines devient un art.

La mise en place de Centres de services partagés, souvent internationaux, est plus complexe qu’il n’y parait. Il faut se poser les bonnes questions tout au long du programme depuis les objectifs jusqu’à la gouvernance dans la durée. Des outils innovants existent en matière de financement et l’assurance des échanges, comme le « Supply Chain Finance » le factoring déconsolidant et le reverse factoring.

Le groupe international de la DFCG ou l’Association Mondiale des Dirigeants Financiers, l’IAFEI, permettent les rencontres, les échanges d’informations et le partage de bonnes pratiques pour mieux positionner nos dirigeants financiers dans leur développement à l’international. Ils se tiennent à votre disposition.

« Nous avons beau faire le tour du monde à la recherche de la beauté, si nous ne l’avons pas apportée avec nous, nous ne la trouverons jamais. »  Ralph Waldo Emerson (1803–1882)

  • Armand Angeli