Où en est la France ? Plus de 4000 groupes internationaux dans le monde ont pris le virage du reporting intégré : nouveau standard international de reporting synthétique promu par l’IIRC mêlant des données financières et extra financières afin de redonner confiance aux investisseurs en communiquant plus clairement sur la création de valeur sur le long terme.

Certes le reporting intégré est maintenant largement accepté dans le monde anglo-saxon, et même devenu obligatoire dans certains pays comme l’Afrique du Sud, mais on constate un manque d’élan des entreprises françaises. Engie (anciennement GDF-Suez), Vivendi, Eurazeo, Danone sont les premières organisations fran...