Blockchain publique, de consortium et tokenisation

Tout d’abord, il convient de distinguer l’usage qui peut être fait des blockchains :

  • Soit un moyen d’enregistrer et/ou de fiabiliser la traçabilité d‘un bien ou d’un process,
  • Soit un véhicule « technologique » (Token) qui va transporter une « valeur » choisie (cryptoactif, droit de vote, etc.) pour un écosystème déterminé. Plus on va vers la « tokenisation », plus les ruptures avec les modèles économiques connus sont probables.

A ces deux premiers cas, s’ajoute la possibilité d’automatiser et de sécuriser des relations contractuelles (et leurs débouclages). Ensuite il faut comprendre les principes qui s...