Conséquence heureuse ou malheureuse de la crise Covid, le travail à distance se généralise et probablement de façon durable. Le monde de l’entreprise ne peut dès lors laisser de côté la question : garde-t-on la même qualité de réunion selon qu’elle se fasse à distance ou en physique ? Faut-il davantage investir dans ce mode de communication ? Trois chercheurs, Shivani Taneja, Paul Mizen et Nicholas Bloom, tentent de répondre à la question sur base d’une enquête conduite auprès de 2.000 salariés adultes au Royaume-Uni. Le résultat figure dans un article de Vox-UE, dont on reprend ici quelques graphiques.

 

La réponse est généralement positive : les réunions en ligne peuvent être plus efficaces. Mais à certaines conditions. Un facteur important est le nombre de participants à la réunion (graphique en haut à gauche) : il est mieux d’être peu nombreux. Les visages s’affichent mieux sur l’écran Zoom, on perd moins de temps à monter en ligne les documents, etc. Les femmes sont plus à l’aise dans ce mode de communication, les hommes montrant de réelles réticences (haut à droite). Le niveau d’éducation joue pareillement (en bas à gauche), ainsi que l’âge. Et, on s’en serait douté, on apprécie d’autant mieux ou d’autant moins mal une réunion qu’on dispose d’une bonne qualité de son WiFi.

 

Cet article a été publié sur Vox-Fi le 9 février 2022.