Biden et le retour du multilatéralisme : le next normal des responsables financiers

Le retour du patriotisme économique en Europe : une ligne de crête étroite mais praticable.

Par Dominique Chesneau Publié le 20/07/2021

Le retour du patriotisme économique en Europe : une ligne de crête étroite mais praticable.

Par Dominique Chesneau Publié le 20/07/2021
A
A

« Le patriotisme c’est l’amour des siens. Le nationalisme c’est la haine des autres. » En matière économique, ce propos de Romain Gary s’applique aussi. Reste à savoir où placer la limite entre « les siens » et « les autres » et comment la gérer.

La mondialisation heureuse a peut-être vécu. Les études montrent que cette mondialisation a favorisé le développement d’une classe moyenne dans les pays émergents et l’appauvrissement de la classe moyenne inférieure des pays développés.

Aussi a-t-on observé l’apparition de gouvernements populistes – « illibéraux » – ou isolationnistes dans le monde occidental. Dans le même temps, les succès de la Chine questionnent la pérennité du lien entre capitalisme, libéralisme et démocratie.

Comme le capitalisme, le patriotisme économique a connu et connaît plusieurs formes selon la période et la zone géographique retenues. Il convient de le décliner au pluriel. S...